Rentr√©e des doctorant.e.s 2020/2021 ! ūüďł

Un petit (premier) billet pour moi, afin de donner un aperçu et de faire passer quelques images de la rentrée des doctorant.e.s du CREDA, ce 23 octobre 2020 au Centre de colloques du Campus Condorcet. Nous étions masqués, mais bien là ! Bonne année à tous et à toutes !

Carla, Ernest, Simon, Diana, Claudia, Laurine, Santiago, Laura, Evelyn, Agathe, Louise, Rodrigo, Giulia, Simon, Micka√ęl, Gilles, Christophe, Ma√Įwenn, √Člodie, Ana√Įs, William, Manuel, Camille, Banduka & √Člodie.

La directrice Camille Goirand a pr√©sent√© les dernier.e.s arrivant.e.s et si tou.te.s n’ont pas pu √™tre pr√©sent.e.s, vous apercevrez tout de m√™me quelques paires d’yeux bien nouvelles !
Nous sommes actuellement 85 dans cette délicieuse aventure de la thèse, au sein du CREDA.

Nous avons abord√© l’insertion dans le laboratoire et les diff√©rents moyens d’y parvenir : organisation d’√©v√®nements au CREDA avec son soutien ou pour le CREDA dans d’autres structures, √† l’√©tranger, repr√©senter les doctorant.e.s au Conseil, publier nos recherches et travaux, participer aux Doctoriheales etc. Nous avons √©galement √©chang√© sur l’insertion en dehors du CREDA, dans un processus de professionnalisation au sens large. Acqu√©rir une maturit√© scientifique passe ainsi par notre inscription dans des r√©seaux disciplinaires, via des publications dans les revues centrales de nos disciplines par exemple, via des invitations et participations aux s√©minaires du CREDA, √† des colloques, via l’enseignement hors Universit√© Sorbonne Nouvelle etc.
Nos publications dans HAL-SHS rev√™tent une importance particuli√®re pour le laboratoire. Il est vrai que pour de jeunes chercheurs et chercheuses, il est parfois compliqu√© de se lancer (pour diverses raisons) et d’√™tre publi√©s. Il convient de ne pas oublier Piranhas, le carnet Hypoth√®ses des doctorant.e.s et jeunes chercheures du CREDA o√Ļ vous pouvez donner libre cours √† vos envies d’√©criture et partager vos exp√©riences de terrain, ressentis, √©preuves, publier vos photographies ou tout simplement communiquer sur de futurs √©v√®nements.

Banduka Da Silva et Henri William ont aid√© Camille Goirand √† clarifier les proc√©dures de demandes de financement et le fonctionnement des missions des doctorant.e.s √† l’√©tranger. Bien que la situation sanitaire actuelle complique les choses, il est n√©cessaire de comprendre ces m√©canismes afin de pouvoir partir en toute tranquillit√© tout en ayant la possibilit√© d’acc√©der √† une aide financi√®re. Il est pr√©vu que ces modalit√©s soient clarifi√©es par axe et sur le site Internet de l’IHEAL-CREDA. Rebeca Ornelas-Bernal, responsable Relations Internationales √©tait √©galement pr√©sente.

Place aux quelques photos prises avant le couvre-feu ūüėČ.

Santiago, Micka√ęl, √Člodie, Christophe, Ana√Įs, Ma√Įwenn, Banduka, Camille
Evelyn, Giulia & Simon
Santiago, Claudia & Micka√ęl
William, Laura, Juliette, Christophe
Simon & Laurine
Louise
Laurine, Santiago, Claudia, Diana, Rebeca & Agathe
Laura, Camille, Micka√ęl & Gilles




ūüďł Manuel Suzarte, Ana√Įs Vidal-Jaumary.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search