Catégorie : Billets

Carnet de confinement J13 : le plus beau métier du monde 0

Carnet de confinement J13 : le plus beau métier du monde

Les profs sont des paresseux (je ne parle pas de ces singes qui présentent au moins l’avantage d’être dans leur immense majorité mignons, mais de cet ensemble hétéroclite d’individus auquel l’État a délégué la...

0

Carnet de confinement : hors-série mexicain

Comme je suis d’une générosité sans borne et que j’aime favoriser l’émergence des jeunes talents (mais aussi que je ne suis pas payé pour écrire alors que ça me prend beaucoup de temps), je...

0

Carnet de confinement J8 : La crypte des PDF

Il faut le reconnaître, de belles initiatives ont surgi de l’enfermement individuel collectif. Quelques heures après le début officiel du confinement, soit environ quarante-deux ans après le début du mien, l’un de mes amis...

0

Carnet de confinement J’7 : L’exilé 1/?

Personne avant lui n’avait jamais été seul. Ni ses frères, avec qui il avait coutume de s’aventurer à l’extérieur, ni les autres, ceux qui n’étaient pas autorisés à sortir et, à vrai dire, n’en...

0

Soirée de fête dans la communauté Mbya de Kokuere Guasu (Paraguay), par Mickaël Orantin

Le 29 Juin, nous partons d’Asuncion pour rejoindre la communauté Mbya de Kokuere Guasu, au sud-est de la capitale Paraguayenne. La voiture de Joaquin, doctorant paraguayen fort de deux années d’expérience de terrain chez les Guarani Mbya et d’une jovialité plus dense encore que sa barbe, ressemble à un bric-à-brac. Sacs de couchage, tentes, manteaux et vestes en tous genres, chapeaux de toutes les formes et pour tous les temps, crèmes, fruits, poudre de cacahuète, herbes médicinales, sans oublier de nombreuses gourdes thermos pour tenir au chaud les litres d’eau qui infuseront le maté des quelques 300 kilomètres de route.